Carte blanche

Fermerfermer

Carte blanche | art | mercredi 19 février 2014

Akatre, matière vivante

La rubrique Carte blanche invite régulièrement des artistes présents sur le territoire à présenter une de leurs œuvres. Après Grand Corps Malade lors de la dernière édition, c'est sur le collectif Akatre que nous nous penchons cette fois. Basé à Saint-Ouen, Akatre est un trio fondé en 2007. Il travaille principalement autour de l'identité visuelle dans l'art, le culturel, la musique, la mode et le luxe.[En savoir plus]

Akatre crée de véritables univers ne manquant pas d'humour ou de malice, en détournant les objets du quotidien de leur fonction première pour en exploiter les qualités plastiques ou en jouant sur des sculptures dans lesquelles le corps devient le terrain de jeu de transformations multiformes.

Un travail reconnu

Leurs travaux de design et de photographie ont été exposés lors d'expositions collectives et personnelles comme au Bon Marché - Rive Gauche, au Palais des Arts de Marseille, à Chaumont pour le Festival international de l'affiche, à la Wanted Gallery, à Rennes pour "Libre Art Bitre", et à Saint-Ouen pour une rétrospective appelée "Atroa" des objets graphiques réalisés pour des commanditaires de l'art, du culturel, de la presse et du luxe. Akatre a également été exposé à la Gaîté lyrique, pour l'ouverture du lieu et pour la Nuit Blanche 2013, pour leurs vidéos illustrant les musiciens Para One & Tacteel.

Un trio qui s'exporte


Leurs installations artistiques, elles, ont été présentées à la Fondation Vasarely et à Lizières ("X100", "X400", "X500" pour l'exposition collective "Nature(s)"), au Museum of Destiny (Los Angeles) et c'est à Mains d'Œuvres en 2012, qu'ils présentent une création in situ visuelle et sonore grandiose appellée "Entre chiens et loups". Le trio expose en ce moment à Breda pour le Museum of Image. Plus près de nous, Akatre proposera le 16 mai une signalétique éphémère sur les bâtiments de la place du 8 mai 45 à Saint-Ouen, dans le cadre de la...


> Lire la suite

Kornflakes

Memo - Kornflakes from Akatre on Vimeo.

Les Cubes (création numérique, 2014)

Une évocation de l’Atelier, bientôt mis en place par Plaine Commune : un lieu d’expression et d’expérimentation pour dessiner ensemble la ville de demain.

 Vous êtes ici :

Nos actions

twitter facebook google + addthis envoyer par mail
Imprimer la pageConvertir au format pdf (ouverture dans une nouvelle fenêtre)

Rénovation urbaine

Le programme national de rénovation urbaine (PNRU) a été pour le territoire l'opportunité de remodeler en profondeur vingt-quatre quartiers, dans lesquels vit près d'un tiers de la population. L'ANRU ( Agence nationale pour la rénovation urbaine) participe à hauteur de 30 % à cet investissement de 1,6 milliards d'euros qui permet de redessiner le paysage urbain du territoire.

La compétence

Le PNRU a pour objectif de " Changer la villedans 500 quartiers en France.

Les programmes de RU sur le territoire, qui ont commencé en 2004, concernent 24 quartiers habités par environ 100 000 personnes.

L'objet des programmes globaux et pluriannuels de rénovation urbaine est d'améliorer le cadre de vie des populations vivant dans des  quartiers stigmatisés" et de transformer ces quartiers pour qu'ils soient bien intégrés à la ville.
Les programmes portent sur la globalité du cadre de vie :

  • Logements
  • Commerces
  • Voirie
  • Crèches
  • Espaces publics
  • Centres multi-activités
  • Établissements scolaires

Ils comportent des actions en faveur de l'insertion par l'emploi – les " clauses d'insertion. "

Les villes ont confié à la communauté d'agglomération la coordination et la mise en oeuvre des projets de rénovation urbaine.

La politique communautaire

Les opérations de rénovation urbaine sur le territoire de Plaine Commune portent sur 24 quartiers des villes. Un habitant sur trois est concerné.

La rénovation urbaine se traduit par diverses opérations (démolition, construction, reconstruction, réhabilitation, résidentialisation, restructuration, etc.) qui ont des impacts sur l'ensemble de ce qui constitue la ville et son aménagement : logements, voiries, espaces verts, équipements collectifs, établissements scolaires, etc.

La politique de rénovation urbaine de Plaine Commune s'appuie sur la mise en oeuvre de projets et de programmes définis dans deux documents de référence, contrats signés avec l'État :

Le contrat territorial de rénovation urbaine (CTRU) 

Signé le 25 janvier 2007, il couvre la période 2006-2014.

Regroupant 24 projets, il concerne :

  • toutes les villes de l'agglomération
  • 50 000 logements sociaux
  • 8 000 logements privés

Le CTRU représente un investissement global de près d'1,6 milliard €. 30% sont financés par l'ANRU. La participation financière de Plaine Commune est de 120 millions d'euros.

Le CTRU a trois objectifs :

  • Poursuivre et renforcer la rénovation urbaine sur le territoire.
  • Renforcer la qualité de vie dans les quartiers.
  • Répondre aux besoins de logement


Le contrat urbain de cohésion sociale (CUCS)

Des CUCS  communaux ont été signés en 2007 entre l'État et les villes.

Dans le cadre du développement du Grand Paris, un CUCS  communautaire a été signé entre l'État et la communauté d'agglomération. Sa mise en œuvre  se fait en réseau avec les villes.

Le CUCS  a deux priorités:

  • Rééquilibrer le territoire.
  • Réinsérer les quartiers les plus défavorisés dans le tissu urbain.

Il a aussi deux objectifs:

  • Renforcer l'accès à l'emploi
  • Améliorer l'accès au logement

Les chiffres clés

24 quartiers répartis sur toutes les villes du territoire sont concernés par la rénovation urbaine.

122 000 Habitants sont concernés par les programmes de rénovation urbaine.

1,6 milliard € Le montant du CTRU 

50 000 Logements sociaux concernés par le CTRU

8 000 Logements privés concernés concernés par le CTRU

30% du CTRU est financé par l'ANRU

Les agents

La Direction de la rénovation urbaine est rattachée au Département du développement urbain et social (DDUS), qui comprend également les Directions de l'aménagement et de l'habitat.

Une quarantaine d'agents sont répartis entre l'équipe du siège et celles des UT (unités territoriales), entités basées dans les villes.

L'équipe du siège assure le pilotage de la dimension stratégique, la mise en oeuvre et la consolidation du projet global à l'échelle du territoire.

Les équipes des UT (unités territoriales) sont réparties sur le territoire, à raison d'une par commune. Les unités territoriales ont pour mission de coordonner les interventions pour la mise en oeuvre du programme de rénovation urbaine et son volet social, dans le temps délimité par l'ANRU (Agence nationale pour la rénovation urbaine).

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

twitter facebook google + addthis envoyer par mail

A télécharger:

Le Contrat territorial de rénovation urbaine (CTRU)
Le Contrat de cohésion sociale et urbaine 2007-2009 (CUCS)