Carte blanche

Fermerfermer

Carte blanche | art | mercredi 19 février 2014

Akatre, matière vivante

La rubrique Carte blanche invite régulièrement des artistes présents sur le territoire à présenter une de leurs œuvres. Après Grand Corps Malade lors de la dernière édition, c'est sur le collectif Akatre que nous nous penchons cette fois. Basé à Saint-Ouen, Akatre est un trio fondé en 2007. Il travaille principalement autour de l'identité visuelle dans l'art, le culturel, la musique, la mode et le luxe. [En savoir plus]

Akatre crée de véritables univers ne manquant pas d'humour ou de malice, en détournant les objets du quotidien de leur fonction première pour en exploiter les qualités plastiques ou en jouant sur des sculptures dans lesquelles le corps devient le terrain de jeu de transformations multiformes.

Un travail reconnu

Leurs travaux de design et de photographie ont été exposés lors d'expositions collectives et personnelles comme au Bon Marché - Rive Gauche, au Palais des Arts de Marseille, à Chaumont pour le Festival international de l'affiche, à la Wanted Gallery, à Rennes pour "Libre Art Bitre", et à Saint-Ouen pour une rétrospective appelée "Atroa" des objets graphiques réalisés pour des commanditaires de l'art, du culturel, de la presse et du luxe. Akatre a également été exposé à la Gaîté lyrique, pour l'ouverture du lieu et pour la Nuit Blanche 2013, pour leurs vidéos illustrant les musiciens Para One & Tacteel.

Un trio qui s'exporte


Leurs installations artistiques, elles, ont été présentées à la Fondation Vasarely et à Lizières ("X100", "X400", "X500" pour l'exposition collective "Nature(s)"), au Museum of Destiny (Los Angeles) et c'est à Mains d'Œuvres en 2012, qu'ils présentent une création in situ visuelle et sonore grandiose appellée "Entre chiens et loups". Le trio expose en ce moment à Breda pour le Museum of Image. Plus près de nous, Akatre proposera le 16 mai une signalétique éphémère sur les bâtiments de la place du 8 mai 45 à Saint-Ouen, dans le cadre de la...


> Lire la suite

Kornflakes

Memo - Kornflakes from Akatre on Vimeo.

Les Cubes (création numérique, 2014)

Une évocation de l’Atelier, bientôt mis en place par Plaine Commune : un lieu d’expression et d’expérimentation pour dessiner ensemble la ville de demain.

 Vous êtes ici :

Nos actions

twitter facebook google + addthis envoyer par mail
Imprimer la pageConvertir au format pdf (ouverture dans une nouvelle fenêtre)

La rénovation urbaine en pratique

S'informer sur les projets 

> La rénovation urbaine

L'elue

 

 

 

Mériem DERKAOUI

 

 

Vice-présidente à la rénovation urbaine et la politique de la ville

En savoir plus sur l'organisation politique

Rénovation urbaine

La politique de rénovation urbaine, engagée avec  l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine (ANRU), découle d’une volonté forte de Plaine Commune et de ses partenaires de voir s’améliorer la vie des habitants et l’image des quartiers de logement social. Qualité de vie et de logement, rénovation des espaces extérieurs, développement des transports et des services de proximité sont les maîtres-mots de l’action de Plaine Commune dans les 24 quartiers concernés.

La place des Tilleuls ©W. Vainqueur

La politique communautaire

Plaine Commune poursuit ses études en vue de se positionner sur les futurs projets qui pourraient bénéficier du 2e plan national de rénovation urbaine (ANRU 2). Actuellement, les opérations de rénovation urbaine sur le territoire de Plaine Commune portent sur 24 quartiers. Un habitant du territoire sur trois est concerné.

La rénovation urbaine se traduit par diverses opérations (démolition, construction, reconstruction, réhabilitation, résidentialisation, restructuration, etc.) qui ont des impacts sur l'ensemble de ce qui constitue la ville et son aménagement : logements, voiries, espaces verts, équipements collectifs, établissements scolaires, etc.

La politique de rénovation urbaine de Plaine Commune s'appuie sur la mise en œuvre de projets et de programmes définis dans deux documents de référence, des contrats signés avec l'État :

  • Le Contrat Territorial de Rénovation Urbaine (CTRU), signé entre Plaine Commune, l’Etat et l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine. Il fixe les investissements réalisés et se décline en conventions et en avenants pour chaque projet de rénovation urbaine (PRU). Le CTRU actuellement en vigueur représente un montant global de près de 1,6 milliard d’euro, dont près de 30 % sont pris en charge par l’ANRU.
  • Les Contrats Urbains de Cohésion Sociale (CUCS), signés entre l’Etat et les villes. A ces documents s’ajoute un CUCS communautaire signé entre l’Etat et Plaine Commune. Ces contrats ont pour buts principaux de rééquilibrer le territoire et de réinsérer les quartiers les plus défavorisés dans le tissu urbain.

Huit équipes au plus près du terrain

Afin d’assurer la coordination des 24 projets de rénovation urbaine en lien avec les partenaires, les prestataires et les habitants, huit unités territoriales (UTRU) sont installées au cœur des quartiers. Leurs missions sont multiples :

  • Assurer la dynamique partenariale entre Plaine Commune, les villes, et les partenaires et financeurs. Ils sont ainsi garants de la circulation de l’information entre les différents acteurs des projets.
  • Assurer le suivi régulier du relogement, de l’avancement des opérations, des clauses d’insertion et du volet financier à l’échelle des projets.
  • Piloter les conventions de gestion urbaine de proximité (GUP), collaborer aux projets de participation et d’accompagnement des habitants
  • Elaborer les documents nécessaires à la poursuite des programmes

Quelques chiffres

122 109 : habitants résidents dans un quartier ANRU
9 : quartiers ANRU achevés
15 : quartiers dont la rénovation doit être prolongée via l’ANRU 2
11 : nouveaux quartiers en rénovation urbaine
29 : projets financés dans le cadre du CUCS communautaire

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

twitter facebook google + addthis envoyer par mail

A télécharger:

Le Contrat territorial de rénovation urbaine (CTRU)
Le Contrat de cohésion sociale et urbaine 2007-2009 (CUCS)