Jeux olympiques et paralympiques - Paris 2024

Les Jeux sont à nous !

Avec le village olympique et paralympique, 3 sites de compétition, un site de célébration et 16 sites d’entraînement, Plaine Commune sera au cœur des Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024. Un événement planétaire qui laissera un héritage durable au territoire et à ses habitants.

Le village des athlètes, 3 sites de compétition et un site de célébration

Situé entre le quartier Pleyel à Saint-Denis, Saint-Ouen et L’Île-Saint-Denis, le village olympique et paralympique « Bords de Seine Pleyel » accueillera les 17 000 sportifs durant l’événement. Il a été conçu en s'appuyant sur les projets existants de l'écoquartier fluvial de L’Île-Saint-Denis et d'Universeine.

Avec ses 80 000 places, le Stade de France constituera le centre névralgique de l’olympiade. L’enceinte dionysienne sera le théâtre des cérémonies d’ouverture et de clôture, ainsi que des compétitions d’athlétisme qui sont traditionnellement les épreuves reines des Jeux.

À deux pas du stade, le centre aquatique, basé à Saint-Denis, recevra, en plus des épreuves de natation au cours desquelles les sportifs français ont coutume de briller, les concours de plongeon et de natation synchronisée. De son côté, la piscine Marville (Saint-Denis – La Courneuve) accueillera les tournois de waterpolo.

Enfin, c'est le site des Essences, à La Courneuve, qui a été choisi pour recevoir les compétitions de tir sportif dans un pavillon temporaire.

La carte des sites olympiques

Les sites de Paris 2024 sur le territoire

L’héritage des Jeux

Logements, transports, aménagement, développement économique et emploi, Paris 2024 représente une opportunité considérable dans de multiples domaines pour le territoire.

Une fois l’olympiade terminée, le site village des athlètes « Pleyel - Bords de Seine » comprendra :

  • 2200 logements familiaux
  • 900 logements spécifiques
  • 2 hôtels
  • 100 000 m² dédiés à l’activité économique

Dans le même temps, le projet permettra :

  • le réaménagement des berges du canal Saint-Denis et de la Seine
  • l’enfouissement de lignes à hautes tension
  • l’amélioration de l’échangeur autoroutier Pleyel
  • la création de 16 hectares d’espaces verts
  • la réalisation de murs antibruit le long de l'A86

En matière de transports, ce ne sont pas moins de quatre lignes desservant le territoire dont le calendrier de mise en œuvre se voit garanti :

Pour ce qui est des retombées économiques pour les entreprises et les habitants du territoire, là encore, Paris 2024 constitue une opportunité considérable. Ainsi, on estime à 3,5 milliards d’euros les recettes liées au tourisme sur la période 2017-2034. 375 millions d’euros de travaux seront attribués à des entreprises locales, tandis qu’1,75 million d’heures d’insertion seront réalisées sur les différents chantiers mis en œuvre.

À noter enfin que sur une période de 15 ans, 200 000 emplois seront créés en Île-de-France dans les secteurs du BTP, du tourisme et de l’événementiel.

Des Jeux exemplaires sur le plan écologique

Le projet de la candidature Paris 2024 est de proposer les premiers Jeux Olympiques neutres en émissions de carbone, en émettant 55 % de gaz à effet de serre de moins que les Jeux de Londres en 2012.

À titre d’exemple, la stratégie d'exemplarité environnementale de Paris 2024 prévoit :

  • 100 % des sites adaptés aux impacts des changements climatiques
  • 100 % d’énergie renouvelable et de récupération pour l’approvisionnement des sites durant l’événement
  • Zéro gaspillage alimentaire
  • 100 % des matériaux des équipements et des mobiliers temporaires réutilisés après les Jeux
  • 100 % des spectateurs acheminés vers les sites en transports en commun ou via une mobilité active (marche, vélo…)
  • Zéro imperméabilisation des sols induite par les Jeux

Cette stratégie d'exemplarité, alignée sur les Accords de Paris (COP 21) et les objectifs de développement durable des Nations Unies, apporte une réponse ambitieuse au défi climatique et à la protection de la biodiversité.

Vous aimerez aussi