Carte blanche

Fermerfermer

 Vous êtes ici :

Les projets

twitter facebook google + addthis envoyer par mail
Imprimer la page

Pleyel au cœur du Grand Paris

Dès 2023, le quartier Pleyel de Saint-Denis accueillera l'une des 72 gares du Grand Paris Express, devenant un pôle majeur des transports à l'échelle métropolitaine. Cette position stratégique du quartier dionysien au sein du Grand Paris constitue également un formidable levier pour son développement et pour celui de l'ensemble du territoire.

Perspective du projet urbain prévu dans le quartier Pleyel à Saint-Denis © DR
Perspective du projet urbain prévu dans le quartier Pleyel à Saint-Denis © DR

Un nouveau pôle de développement métropolitain

Le projet Pleyel à Saint-Denis incarne une nouvelle phase de développement urbain marquant la transition vers la ville post-Kyoto, principe régissant la consultation des dix équipes d'architectes intervenue en février 2010. Il porte en lui l'émergence d'une nouvelle économie basée notamment sur la compacité urbaine, l'innovation environnementale et les technologies numériques.

Il s'agit de créer une nouvelle centralité en conjuguant intensité urbaine et qualité du cadre de vie, le tout au cœur des réseaux de la métropole du Grand Paris. Celle-ci se distinguera nettement des quartiers d'affaires traditionnels tels que la Défense par la mixité de sa programmation mêlant notamment logements, équipements, espaces publics, commerces et bureaux. En outre, une place particulière sera allouée aux programmes d'activités liés au Territoire de la Culture et de la Création qu'incarne Plaine Commune au sein du Grand Paris.

Le pôle d'échange de Pleyel

Le pôle d'échange se constituera de deux gares distinctes. D'une part à l'est, l'actuelle gare RER D de Saint-Denis Stade de France, par laquelle passera également la ligne H du Transilien. Et d'autre part, à l'ouest, la future gare du Grand Paris Express par laquelle passeront les trois lignes du futur métro automatique (14, 15 et 16-17), ainsi que l'actuelle ligne 13.

Cette gare, qui accueillera quotidiennement 250 000 voyageurs par jour, sera l'une des gares emblématiques du réseau du Grand Paris Express. Sa conception a été confiée à l'architecte japonais Kengo Kuma en 2014 pour une mise en service en 2023. Elle Accueillera en son sein une médiathèque dite " augmentée " alliant espaces de travail, de convivialité, de jeux, de création et de diffusion. Il s'agit d'un équipement conçu pour démultiplier tous les usages du numérique qu'il s'agisse d'apprentissage, de loisirs ou de culture. Il constituera une vitrine et une expression du Territoire de la Culture et de la Création.

Le franchissement des réseaux ferrés

Des études menées entre 2010 et 2013 par l'agence AUC ont mis en évidence l'importance d'un franchissement surplombant des différentes lignes du réseau ferré du Pôle de transport Pleyel de Saint-Denis. L'inscription en 2013 au SDRIF (Schéma Directeur de la Région Île-de-France) de ce projet témoigne par ailleurs de son caractère stratégique. Il poursuit en effet plusieurs objectifs :

  • La reconquête de l'ouest de la Plaine jusqu'à la Seine
  • La continuité paysagère et fonctionnelle entre Pleyel et Landy
  • Le développement d'un nouveau pôle urbain au nord de Paris
  • Le développement de l'offre de transports nécessaire au développement du projet urbain
  • La résorption du manque de liaisons est-ouest, tant en termes de transports qu'en termes de mobilité douce
  • Compléter le maillage du réseau routier entre Pleyel et le Landy
  • Assurer l'interconnexion entre les lignes de transport de part et d'autre du réseau ferré
  • Préserver la possibilité d'accueillir à terme une gare TGV

C'est ainsi qu'un pont de 275 m de long surplombera les réseaux ferrés et reliera les deux gares du pôle de transport. Il constituera un élément de liaison urbaine, auquel s'adossera un bâtiment, principalement occupé de bureaux. Un concours sera lancé dans le courant de l'année 2015 pour la réalisation du pont. Son ouverture interviendra dans le même temps que la gare du Grand Paris Express, à l'horizon 2023.

L'axe fort du Contrat de Développement Territorial

Le projet Pleyel est au cœur du Contrat de Développement Territorial (CDT), signé le 22 janvier 2014 entre L'Etat, Plaine Commune et les neuf villes du territoire. Il s'agit en effet d'un projet d'intérêt métropolitain réalisant l'articulation entre plusieurs centralités du nord parisien : la Plaine-Saint-Denis, le centre-ville de Saint-Denis via la Porte de Paris, l'écoquartier fluvial de L'Île-Saint-Denis, le centre-ville de Saint-Ouen et le nord de Paris. Il conforte également le pôle tertiaire du Landy avec la réalisation d'environ 195 000 m² de bureaux, de 2 700 logements familiaux et de 1 700 logements étudiants.

La programmation en détail

  • Logements : 204 559 m² (soit 2 700 logements)
  • Résidences étudiantes : 44 267 m² (soit 1 700 logements)
  • Equipements : 26 540 m²
  • Bureaux : 195 060 m²
  • Hôtel : 18 000 m²
  • Commerces : 14 114 m²
  • Activités : 33 682 m²

Calendrier prévisionnel

Entre 2015 et 2017 :

  • Finalisation des études préalables et lancement du concours de Maîtrise d'œuvre du franchissement
  • Concertation préalable
  • Etude d'impact
  • Acquisition des terrains nécessaires au chantier et à l'atterrissage du franchissement
  • Etude ilots périphériques
  • Mise au point du projet urbain
  • Création de la ZAC et désignation de l'Aménageur

 

Entre 2017 et 2023 :

  • Dossier de réalisation de ZAC
  • Réalisation du franchissement et de la gare
  • Déclaration d'Utilité Publique

 

Après 2020 et jusqu'en 2030 :

  • Développement des ilots les plus proches de la gare

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

twitter facebook google + addthis envoyer par mail

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
Pour en savoir plus, cliquez ici.