Carte blanche

Fermerfermer

Carte blanche | art | jeudi 28 février 2013

Marko 93, l'artiste des lumières

La rubrique Carte blanche invite régulièrement des artistes du territoire à présenter une de leurs oeuvres. Marko 93 inaugure cet espace virtuel d'exposition avec Paris By Light, vidéo d'une balade nocturne, poétique et lumineuse, qui nous conduit de la Basilique de Saint-Denis à Paris, by Night. [En savoir plus]

Marko parcourt le monde au rythme de ses performances, avec un talent insolent. Son goût affirmé pour l'improvisation remonte à ses débuts, dans les années 1980. Il contribue alors à faire entrer le graffiti dans le monde de l'art contemporain. Influencé par les Etats-Unis et la mouvance Hip Hop, Marko fourbit ses armes d'artiste et peaufine sa technique : lettrages ou Free Style, personnages réalistes ou caricatures. En 1992, il découvre la calligraphie arabe et expérimente un nouveau mélange de genres : écriture arabe, tag et graffiti. Taillant ses caps – les embouts des bombes de peinture – comme le calligraphe son calame (pointe de roseau ou de bambou), Marko trace pleins et déliés. Le kalligraffism est né. Chez les graffeurs, plus besoin de le présenter. L'artiste enrichit sa technique au fil des années.
D'autres écritures apparaissent au fil de ses voyages aux quatre coins du monde.

Apprivoiser l'obscurité

Au tournant du millénaire, Marko se lance sur les traces de Man Ray, explorant un nouvel univers, le Light Painting (littéralement : peinture de lumière). Une photographie est le déclencheur. La rémanence lumineuse des phares de voitures dans la nuit, pique la curiosité artistique de Marko. Il cherche les procédés techniques qui vont lui permettre de maîtriser ces traits de lumière, désireux de leur offrir l'éternité. L'artiste apprivoise l'obscurité. De l'ombre, il fait jaillir ses lumières. Utilisant toutes les ressources de la technologie, Marko perfectionne le...


> Lire la suite

Paris-by-light

Marko 93 - Paris By Light

Une balade de 5'27''qui démarre sur le parvis de la basilique-cathédrale de Saint-Denis avant d'explorer un Paris électro-poétique. Un voyage en images animées et allumées, que l'artiste clôt sur la butte Montmartre : l'aube se lève... sur Saint-Denis et ce territoire auquel son art rend hommage.

 Vous êtes ici :

Actualités

twitter facebook google + addthis envoyer par mail
Imprimer la pageConvertir au format pdf (ouverture dans une nouvelle fenêtre)

Carte blanche | art

Publié le 28 février 2013

Marko 93, l'artiste des lumières

La rubrique Carte blanche invite régulièrement des artistes du territoire à présenter une de leurs oeuvres. Marko 93 inaugure cet espace virtuel d'exposition avec Paris By Light, vidéo d'une balade nocturne, poétique et lumineuse, qui nous conduit de la Basilique de Saint-Denis à Paris, by Night.

© DR.

Marko parcourt le monde au rythme de ses performances, avec un talent insolent. Son goût affirmé pour l'improvisation remonte à ses débuts, dans les années 1980. Il contribue alors à faire entrer le graffiti dans le monde de l'art contemporain. Influencé par les Etats-Unis et la mouvance Hip Hop, Marko fourbit ses armes d'artiste et peaufine sa technique : lettrages ou Free Style, personnages réalistes ou caricatures.

En 1992, il découvre la calligraphie arabe et expérimente un nouveau mélange de genres : écriture arabe, tag et graffiti. Taillant ses caps – les embouts des bombes de peinture – comme le calligraphe son calame (pointe de roseau ou de bambou), Marko trace pleins et déliés. Le kalligraffism est né. Chez les graffeurs, plus besoin de le présenter. L'artiste enrichit sa technique au fil des années.
D'autres écritures apparaissent au fil de ses voyages aux quatre coins du monde.

Apprivoiser l'obscurité

Au tournant du millénaire, Marko se lance sur les traces de Man Ray, explorant un nouvel univers, le Light Painting (littéralement : peinture de lumière). Une photographie est le déclencheur. La rémanence lumineuse des phares de voitures dans la nuit, pique la curiosité artistique de Marko. Il cherche les procédés techniques qui vont lui permettre de maîtriser ces traits de lumière, désireux de leur offrir l'éternité. L'artiste apprivoise l'obscurité. De l'ombre, il fait jaillir ses lumières. Utilisant toutes les ressources de la technologie, Marko perfectionne le procédé sur photo et en vidéo.

MonuLight, Royale voie lactée

Son travail prend une nouvelle dimension avec MonuLight (Monumental Light Painting), création collective dans un lieu monumental. Marko investit le parvis de la basilique de Saint-Denis une nuit de 2011. A la baguette, il met en scène et orchestre les actions de 150 lighters. Ces derniers sont regroupés au sein d'un périmètre réduit. Chacun est équipé d'une lampe de poche puissante et dessine dans le ciel des traits lumineux. Avec eux, Marko peint la nuit sur une toile de 500m2 : merveilleuse et " Royale voie lactéedionysienne !'Almaty au Kazakhstan ou à Mexico city, Marko a l'ambition de " lighter la planète entière ". Mais il reviendra toujours à son port d'attache, sa source d'inspiration, le Territoire de la culture et de la création, son territoire...

Paris-by-light

Marko 93 - Paris By Light

Une balade de 5'27''qui démarre sur le parvis de la basilique-cathédrale de Saint-Denis avant d'explorer un Paris électro-poétique. Un voyage en images animées et allumées, que l'artiste clôt sur la butte Montmartre : l'aube se lève... sur Saint-Denis et ce territoire auquel son art rend hommage.

<- Retour à la liste des cartes blanches

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

twitter facebook google + addthis envoyer par mail