Carte blanche

Fermerfermer

 Vous êtes ici :

Actualités

twitter facebook google + addthis envoyer par mail
Imprimer la page

Déplacements

Publié le 05 décembre 2017

Stationnement : ce qui change en 2018

A partir du 1er janvier

© DR.

Tarifs, zones, montant et nature des amendes, mais aussi contrôle du stationnement, le 1er janvier, de nouvelles règles de stationnement entrent en vigueur dans les villes qui ont mis en place du stationnement payant (Saint-Denis, Saint-Ouen, Aubervilliers, La Courneuve et Pierrefitte-sur-Seine).

Les objectifs de la réforme

Garantir un espace public partagé et respecté entre tous les usagers est l’un des engagements forts de Plaine Commune. Celui-ci passe par la promotion de la marche, du vélo, des transports en commun et de l’auto-partage, mais aussi par la mise en place d’une réglementation qui limite la durée et les zones de stationnement.

La réforme du stationnement menée par l’État modifie la nature et le montant de l’amende en cas de non-paiement des frais de stationnement et confie la gestion des politiques de stationnement aux collectivités. L’objectif est ainsi de leur donner les moyens d’action et d’incitation au paiement pour permettre la mise en œuvre de leur politique de déplacement

Les villes, nouveaux gestionnaires du stationnement

A partir du 1er janvier, les villes décident des tarifs du stationnement et contrôlent le bon respect des règles. Elles fixent le montant du forfait de post-stationnement qui remplace l’amende. Elles percevront également les recettes et géreront les recours. Elles peuvent également choisir de déléguer à un prestataire privé le contrôle du stationnement et la gestion des recours.

De l’amende au forfait de post-stationnement

Au 1er janvier, l’amende forfaitaire de 17 € disparaît pour faire place au forfait dit de post-stationnement (FPS). Les villes de Saint-Denis, Aubervilliers, La Courneuve et Pierrefitte-sur-Seine se sont accordées pour fixer ce montant à 30 €. La ville de Saint-Ouen a quant à elle décidé de le fixer à 17 €.

L’automobiliste qui n’a pas payé son stationnement devra s’acquitter du montant maximal prévu dans la grille tarifaire. S’il a dépassé son temps de stationnement, il devra régler le forfait déduction faite de ce qu’il a déjà payé.

A noter qu’une harmonisation des règles, notamment de la dénomination des zones, et des tarifs a été décidée dans les 5 villes de Plaine Commune concernées par le stationnement payant (Saint-Denis, Saint-Ouen, Aubervilliers, La Courneuve et Pierrefitte-sur-Seine).

> Consulter la FAQ Stationnement

<- Retour à la liste des actualités

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

twitter facebook google + addthis envoyer par mail

Aller plus loin

AUTRES ACTUS

11/12/2017

> Autolib’ arrive à Saint-Denis

Mise en service le 18 décembre

27/11/2017

> Tous à la foire des savoir-faire !

Jusqu'au 20 décembre à Saint-Denis

23/11/2017

> PLUI : donnez votre avis sur l’avenir du territoire

Réunion publique le 15 décembre

05/12/2017

> Stationnement : ce qui change en 2018

A partir du 1er janvier

04/12/2017

> Emploi : les rendez-vous de décembre

Maison de l’emploi

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
Pour en savoir plus, cliquez ici.