Carte blanche

Fermerfermer

 Vous êtes ici :

Actualités

twitter facebook google + addthis envoyer par mail
Imprimer la page

Communiqué de presse

Publié le 25 novembre 2017

Retour sur les Assises de Plaine Commune

Samedi 25 novembre 2017

Assises de Plaine Commune : entre dynamique et contraintes, quel avenir pour Plaine Commune et ses habitants ? Un débat sur la place des habitants dans les projets de Plaine Commune et métropolitains s’est tenu.

Ce samedi 25 novembre, habitants, élus et acteurs locaux de Plaine Commune se sont réunis pour débattre des grands enjeux du développement de ce territoire.

Faisant le constat que le territoire est sous tension et subit les phénomènes de métropolisation, les pressions foncières, se pose la question de comment continuer à porter un projet inclusif et accessible à tous et toutes. 

Les élus et habitants ont débattu conditions à réunir pour que les grands projets dont les Jeux 2024, soient de véritables opportunités et permettent une amélioration des conditions de vie de tous.

Ils ont réaffirmé l’attachement à l’héritage en termes sportifs, d’emploi ou d’environnement attendu des Jeux.

Le Président de Plaine Commune Patrick Braouezec s’est engagé à la création rapide d’un comité de suivi sur les Jeux 2024  mais aussi sur les grands chantiers du territoire pour permettre aux habitants et divers acteurs d’y exprimer leurs avis et leurs inquiétudes et d’y croiser les expertises. 

Le conseil de développement de Plaine Commune a rappelé que dans le cadre de ces projets, il est important de rester maitre de notre développement et de préserver la cohérence. Ils ont souhaité que les jeux permettent de développer une politique sportive dès aujourd’hui et d’améliorer l’image de nos villes. Plaine Commune devra être garante de cet héritage et porter les exigences et interpellations auprès des partenaires.

Les habitants ont été nombreux à interpeller Plaine Commune sur la démocratie locale et leur association aux prises de décision notamment vis-à-vis de la Métropole. Ils ont insisté sur la nécessaire transparence des élus quant aux projets et leurs conséquences sur le quotidien des habitants.

Face aux menaces qui planent sur l’existence de Plaine Commune dans le contexte métropolitain et l’éloignement des lieux de décisions, les élus doivent porter leur voix auprès de la métropole et les habitants doivent pouvoir être un contrepouvoir local. 

Gustave Massiah, président de l’AITEC, invité à  apporter un regard plus extérieur au débat, a incité à une réappropriation des enjeux métropolitains pour toutes et tous. Il a noté qu’à Plaine Commune les élus et habitants tentaient d’inventer une autre manière de faire la ville et les a exhortés à continuer d’inventer ensemble. 

Suites aux trois ateliers tenus, Patrick Braouezec a proposé  que les assises de Plaine Commune soient le lieu:

- D’interpellation de toutes les communes de la Métropole concernées par le Grand Paris Express sur les conséquences de l’arrivée des transports qui suivant la forme (gare ou station) pourraient se traduire par des phénomènes d’éviction des populations les plus fragiles 

- D’interpellation des communes du Territoire pour que soient réunies les conditions de fonctionnement des conseils citoyens qui existent depuis bientôt deux ans.

- De capitalisation d’expériences et d’initiatives citoyennes autour de de l’amélioration du cadre de vie à l’image de l’expérience du collectif Franc Moisin Citoyens.

<- Retour à la liste des actualités

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

twitter facebook google + addthis envoyer par mail

AUTRES ACTUS

11/12/2017

> Autolib’ arrive à Saint-Denis

Mise en service le 18 décembre

27/11/2017

> Tous à la foire des savoir-faire !

Jusqu'au 20 décembre à Saint-Denis

23/11/2017

> PLUI : donnez votre avis sur l’avenir du territoire

Réunion publique le 15 décembre

05/12/2017

> Stationnement : ce qui change en 2018

A partir du 1er janvier

04/12/2017

> Emploi : les rendez-vous de décembre

Maison de l’emploi

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
Pour en savoir plus, cliquez ici.