Carte blanche

Fermerfermer

 Vous êtes ici :

Actualités

twitter facebook google + addthis envoyer par mail
Imprimer la page

Communiqué de presse

Publié le 07 septembre 2018

Patrick Braouezec élu président du Conseil de surveillance de la SGP

Vendredi 7 septembre

Nouvellement élu à la tête du Conseil de surveillance de la Société du Grand Paris (SGP), Patrick Braouezec déclare : « les transports sont un des leviers fondamentaux du droit à la ville ».

Les membres du Conseil de surveillance de la SGP réunis à Saint-Denis vendredi 7 septembre, ont élu Patrick Braouezec à la présidence du Conseil. Engagé de longue date dans le combat pour l’obtention d’un métro des banlieues, Patrick Braouezec souhaite dans le cadre de ce nouveau mandat, veiller au respect des engagements. « Le projet initial du métro du Grand Paris a dû être décalé dans le temps. Il importe à présent d’apporter dans les meilleurs délais un moyen de transport efficace à tous les habitants de la métropole et en priorité à ceux qui en sont encore privés. C’est une question d’égalité dans l’accès de tous à l’emploi, à la culture, à des conditions de vie dignes. C’est à cette condition que nous construirons une métropole polycentrique et solidaire ».

Avec cinq gares du Grand Paris Express prévues sur l’EPT Plaine Commune qu’il préside, Patrick Braouezec entend également soutenir le respect des orientations émises par les maires et leurs habitants. « La connaissance intime des usages des lieux appartient en premier chef aux habitants et à leurs représentants locaux : la prise en compte de leur avis et leurs besoins est indispensable pour que les gares viennent s’insérer de la manière la plus pratique possible dans son environnement urbain ».

Selon Patrick Braouezec, c’est cette même boussole qui doit guider les décisions à venir en matière de recherche d’économie : « Ce n’est qu’en concertation avec les élus locaux que nous réussirons à réduire le coût global du projet comme l’a demandé la Cour des Comptes, sans renoncer à un haut niveau d’exigences environnementale et sociale, notamment en termes de retombées économiques pour les habitants et les entreprises locales, en maintenant l’ambition culturelle et artistique des gares du grand Paris ».

Ces orientations plaident en faveur d’un travail étroit du Conseil de Surveillance avec les autres instances de la SGP, le directoire et son Président, Thierry Dallard et le Comité stratégique, composé des élus locaux dont le territoire accueillera une gare du Grand Paris. Patrick Braouezec a en effet pris la décision de se présenter à cette fonction pour porter la voix des collectivités locales concernées par le projet. C’est donc une nouvelle étape de la gouvernance de la SGP qui s’ouvre avec sa présidence. Il a remercié le Conseil de Surveillance de son élection, estimant qu’elle représentait aussi « une belle reconnaissance des politiques publiques mises en œuvre par le territoire de Plaine Commune ».

<- Retour à la liste des actualités

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

twitter facebook google + addthis envoyer par mail

AUTRES ACTUS

15/11/2018

> Un forum de la copropriété à La Courneuve

Samedi 1er décembre

08/11/2018

> La Foire des savoir-faire, festival des solidarités

Samedi 17 novembre à Aubervilliers

26/10/2018

> Donnez votre avis sur le Centre aquatique olympique !

Du 5 novembre au 14 janvier

16/10/2018

> PLUI : la concertation se poursuit

Des ateliers dans toutes les villes du territoire

02/10/2018

> Une création artistique locale pour le jalonnement du Chemin de Compostelle

Aubervilliers, Pierrefitte-sur-Seine, Saint-Denis et Stains

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
Pour en savoir plus, cliquez ici.