Carte blanche

Fermerfermer

 Vous êtes ici :

Actualités

twitter facebook google + addthis envoyer par mail
Imprimer la page

Communiqué de presse

Publié le 23 mai 2018

Notre seule et unique exigence est celle de l’égalité de traitement

Mardi 22 mai

Dans son rapport remis au premier ministre jeudi 26 avril, Jean-Louis Borloo dressait un constat sans concession des politiques publiques menées depuis 40 ans à destination des quartiers populaires. Il y rappelait très justement que « Non seulement les moyens déployés dans les quartiers appelés prioritaires sont en dessous du minimum républicain, mais plus grave les correctifs mis en place se sont quasiment tous arrêtés ….Pire, on a continué à faire croire, au reste de la Nation que nous mettions des milliards inutiles ». Cet état de fait dramatique, nous le vivons et le dénonçons nous aussi, élu.es, habitant.es et acteurs locaux des quartiers populaires, depuis quatre décennies. 

Ce matin, devant une assemblée où la Seine-Saint-Denis était particulièrement bien représentée, le Président de la République a appelé à la mobilisation nationale pour les quartiers. Nous le prenons au mot et attendons qu’il joigne les actes à la parole : en mettant devant les enfants de nos territoires populaires des enseignant.es formé.es, expérimenté.es, et remplacées lorsqu’ils sont absentt.es, seul moyen d’inverser la tendance actuelle et de ramener l’égalité républicaine à laquelle tous les enfants ont droit ; en accompagnant la construction des équipements publics qui nous font défaut, les crèches mais aussi les équipements culturels, que le Président a omis dans son discours, alors que l’accès à la culture est le principal levier d’émancipation; en nommant des magistrats et des policiers pour garantir le bon exercice de la justice. Forts de cet engagement présidentiel, c’est avec la même vigilance que nous veillerons à ce que les engagements pris dans le cadre des Jeux soient honorés intégralement tels que prévus dans la candidature. 

Notre seule et unique exigence est celle de l’égalité de traitement entre tous les citoyens et citoyennes du pays. C’est donc le rétablissement du droit commun qu’il faut mobiliser ainsi que le souligne, une fois de plus, le rapport parlementaire d’évaluation de l’action de la puissance publique en Seine-Saint-Denis, intitulé la "République en échec", qui pointe du doigts les failles de l’Etat, à la fois « inégalitaire et inadapté ». 

<- Retour à la liste des actualités

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

twitter facebook google + addthis envoyer par mail

AUTRES ACTUS

17/10/2018

> Devenez membre du Conseil de développement !

Jusqu’au 5 novembre

16/10/2018

> PLUI : la concertation se poursuit

Des ateliers dans toutes les villes du territoire

09/10/2018

> RER B et D, Transilien H : trafic interrompu le 20 octobre

De 9h à la fin du service

12/10/2018

> Halloween débarque dans vos médiathèques

Peur et frissons

02/10/2018

> Une création artistique locale pour le jalonnement du Chemin de Compostelle

Aubervilliers, Pierrefitte-sur-Seine, Saint-Denis et Stains

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
Pour en savoir plus, cliquez ici.