Carte blanche

Fermerfermer

 Vous êtes ici :

Actualités

twitter facebook google + addthis envoyer par mail
Imprimer la page

Déclaration du président

Publié le 14 novembre 2017

Décès de Jack Ralite

Mardi 14 novembre 2017

C’est avec grande tristesse que j’ai appris  ce week-end le décès de Jack Ralite, un grand homme politique qui a compté pour la ville d’Aubervilliers, Plaine Commune et la France.

Jack s’est illustré par la longévité de son engagement politique puisqu’il fut, tour à tour, conseiller municipal, député, ministre, puis maire et sénateur. 

Jack faisait partie des personnalités politiques communistes qui faisaient autorité. Refondateur, proche de Charles Fiterman et de  Guy Hermier, il fut toujours respecté pour ses engagements et ses valeurs. Il a défendu ardemment les habitants des quartiers populaires à qui il donnait une place centrale dans la gouvernance de sa ville.

Visionnaire, Plaine Commune lui doit d’être aujourd’hui ce qu’elle est puisqu’avec Marcellin Berthelot, le Maire de Saint-Denis, il avait créé un syndicat intercommunal pour travailler à la renaissance de La Plaine-Saint-Denis suite à la désindustrialisation qui avait frappé durement nos banlieues. Jack a contribué à mettre sur pied un projet urbain qui lorsque le projet de «  grand stade » est apparu a permis de négocier avec l'État des réalisations, notamment la couverture de l'autoroute A1 et la construction des gares RER B et D.

Après 1998, nous avions avec Jack décidé la création de Plaine Commune pour que les retombées positives du Stade de France ne bénéficient pas qu’aux villes de Saint-Denis et d’Aubervilliers mais bien à tout un bassin d’emploi et de vie. C’était le début de l’aventure Plaine Commune que nous avons poursuivi jusqu’à aujourd’hui avec ses successeurs et 7 autres villes.

Homme de culture, passionné de littérature et de théâtre notamment, il s’est toujours engagé  auprès des artistes et a soutenu la création du spectacle vivant. Il était extrêmement respecté par les acteurs culturels qui le considéraient comme l’un des leurs et ses positions faisaient encore autorité, ces dernières années, alors que son état de santé se dégradait déjà. Aubervilliers reste un lieu de création et de culture dont le foisonnement ne se tarit pas.

Nous avons vécu de grandes choses grâce et avec à Jack Ralite. Mes pensées vont à sa famille, ses enfants, et l’ensemble de ses proches. Je leur adresse ainsi qu’à l’ensemble des albertivillariens, toutes mes condoléances.

<- Retour à la liste des actualités

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

twitter facebook google + addthis envoyer par mail

AUTRES ACTUS

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
Pour en savoir plus, cliquez ici.